Ostéopathie et Orthodontie

Caroline Charles - Ostéopathe à Guyancourt

Avez-vous déjà eu des douleurs de dos ou d’épaule suite à un traitement dentaire ? Votre mâchoire craque ou se déboite régulièrement ? Votre ostéopathe vous propose une prise en charge adaptée à ces problèmes. N’hésitez pas à lui demander conseil !

 

Beaucoup de personnes consultent l’orthodontiste et le dentiste, mais peu sont ceux qui vont voir un ostéopathe en parallèle. Pourtant, le travail de l’ostéopathe crânien et celui du dentiste sont étroitement liés. Le traitement ostéopathique peut permettre d’éviter les douleurs ou les craquements de la mâchoire, les difficultés de mastication, les troubles de la respiration et les douleurs de dos ou d’épaule.

La prise en charge ostéopathique, en partenariat avec l’orthodontiste ou le dentiste, s’appuie sur deux principes :

  • L’anatomie du crâne est complexe. La boite crânienne protège notre cerveau et les nerfs crâniens assurent la connexion du cerveau avec le reste du corps : la moelle épinière, les méninges, les artères, les veines, les organes... Notre crâne est constitué de plusieurs os qui sont emboîtés les uns sur les autres. Les os du crâne sont séparés par des sutures qui ne s’ossifient complètement qu’à l’âge de 25 ans. Cette malléabilité des sutures permet la croissance de la boite crânienne de l’enfant en même temps que son cerveau se développe. Certains événements comme l’accouchement, les chutes ou les appareils dentaires peuvent provoquer des tensions sur ces sutures et modifier leur développement.

 

  • L’occlusion dentaire, principe fondamental de tout travail dentaire, est nécessaire à notre corps pour avoir une bonne posture. En effet, il existe des capteurs au sein de nos dents qui informent notre cerveau. Ces informations, via la contraction des muscles cervicaux, peuvent modifier la statique des cervicales et notre port de tête. Une malocclusion peut ainsi entraîner des compensations au niveau postural. Après tout travail dentaire, un bilan postural est nécessaire pour vérifier les interactions entre la mandibule, l’articulation de la mâchoire (ATM) et les cervicales.

 

L’orthodontiste harmonise la forme du palais et traite les problèmes de malocclusion dentaire. Et l’ostéopathe ?

 

Avant le début du traitement, l’ostéopathe va vérifier que les sutures crâniennes sont en situation d'équilibre, afin que les traitements dentaires puissent se dérouler sans obstacle. 

 

A chaque intervention orthodontique, l’ostéopathe vérifie que :

  • la dynamique d’ouverture de la mandibule est satisfaisante (elle peut être modifiée à cause d’une contracture des muscles de la face, due à l'ouverture prolongée de la bouche durant le traitement orthodontique par exemple)
  • les forces appliquées par l’appareil dentaire se répartissent uniformément sur les sutures du crâne
  • ces mêmes forces ne créent pas de compensation posturale

 

Ce travail consiste à réduire les effets secondaires liés au traitement orthodontique et à l’optimiser, c'est-à-dire :

  • à faciliter le travail de l’orthodontiste (en diminuant la résistance des sutures aux contraintes de l’appareil)
  • à diminuer les douleurs au niveau des vertèbres cervicales et dorsales, les maux de tête ou les craquements de mâchoire pouvant apparaître durant le traitement
  • à éviter les  problèmes posturaux
  • à corriger les dysfonctions oro-faciales, c'est-à-dire les problèmes de respiration buccale et de déglutition atypique

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion