Cruralgie

Votre Ostéopathe vous explique

Une Cruralgie, c'est quoi ?

La cruralgie est une douleur de type électrique. Elle part des lombaires, descend sur la partie avant de la cuisse, et peut atteindre le pied.

Elle est parfois "incomplète" : elle peut se faire ressentir uniquement dans l’aine ou sur l’avant de la cuisse.

C’est une douleur qui se manifeste au mouvement ou en permanence (y compris la nuit).

Elle est due à un pincement du nerf crural (ou nerf fémoral) 

  • Soit au niveau de son émergence (lombaires) 
  • Soit sur son trajet (muscle ou articulation)

Quels sont les signes associés ?

Les signes associés sont situés sur le trajet du nerf) : 

  • Diminution de sensation ou
  • Anesthésie complète
  • Fourmillements/picotements sur la partie antérieure de la jambe
  • Contraction involontaire du quadriceps
  • Difficultés à la marche et/ou à la montée des escaliers

Quelles sont les causes ?

La cruralgie est une complication de la lombalgie.

Les facteurs déclenchants (du plus au moins fréquent) sont :

  • Sur-sollicitation des lombaires (port de charges sans fléchir les jambes…)
  • Sur-pression abdominale
  • Arthrose (insérer un lien vers Arthrose)
  • Hernie discale
  • Pathologies rhumatismales touchant les lombaires

Le traitement de votre ostéopathe de Guyancourt

Durant la première séance

 

La prise en charge de votre ostéopathe consiste à :

  • Déterminer l'origine de la cruralgie
    - Médullaire (à l’origine du nerf au niveau lombaire)
    - Périphérique (pincement sur le trajet du nerf)
     
  • Evaluer l’intensité du pincement du nerf selon l’importance des signes associés 
     
  • Appliquer un traitement adapté :
    - Redonner de la mobilité aux lombaires
    - Décomprimer les disques lombaires impactés
    - Etirer la jonction entre les muscles psoas et iliaque (zone de passage du nerf crural)
    - Vérifier la mobilité de l’os iliaque et de la hanche
    - Vérifier la densité du colon ascendant
    - Vérifier la tension du ligament inguinal

Pour éviter les récidives

  • Vérifier l’efficacité du traitement initial
     
  • Empêcher la sur-pression sur les disques lombaires
     
  • Vérifier l’équilibre entre la pression abdominale et la pression pelvienne
     
  • Vérifier les mécanismes respiratoires
     
  • Vérifier les appuis
     
  • Etablir un programme de renforcement musculaire adapté

 

Il est important de préciser qu’une cruralgie n’est pas toujours due à une hernie discale. Seul un examen clinique complet évaluant les troubles neurologiques permet de définir si le patient a besoin d’examens complémentaires et/ou d’un traitement médicamenteux.

 

Aujourd’hui des études prouvent qu’une à deux séances d’ostéopathie ont le même effet que des anti-inflammatoires classiques.

 

Avant d’avoir recours à ce type de traitement, pensez à consulter votre ostéopathe de Saint-Quentin-en-Yvelines !

 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion