Sciatique/Sciatalgie

sciatique osteosqy

Votre ostéopathe vous explique

La sciatique, c'est quoi?

On appelle "sciatique" une douleur sur le trajet du nerf sciatique.

Il existe deux types de sciatiques :

La sciatique médullaire qui est une complication de la lombalgie. La douleur est de type inflammatoire, présente en permanence et pouvant réveiller la nuit.  On compte trois types de trajet de la douleur pour la sciatique médullaire :

  • La sciatique L5/S1 : douleur partant des lombaires, descendant par les fesses vers la partie postérieure de la cuisse, pouvant aller jusqu’au petit orteil
  • La sciatique L4/L5 : douleur partant des lombaires, descendant par la partie latérale de la fesse puis de la cuisse, pouvant prendre le talon et/ou le gros orteil
  • La sciatique tronquée : une douleur sur une partie du trajet d’une des deux sciatiques

La sciatique périphérique, aussi appelée sciatalgien’est pas forcément associée à une lombalgie.  La douleur est de type mécanique, augmentée par le mouvement. 

Quels sont les signes associés ?

Dans le cadre de la sciatique médullaire :

  • Diminution de sensation ou
  • Anesthésie complète
  • Incapacité à se mettre sur la pointe des pieds et/ou sur les talons
  • Difficultés à l’extension de la jambe
  • Contraction involontaire des ischio-jambiers et/ou du mollet
  • Fourmillements/picotements sur la partie postérieure ou latérale de la jambe

Dans le cadre de la sciatalgie :

  • Douleur présente
  • Absence des signes associés de la sciatique médullaire

Quelles sont les causes ?

La sciatique médullaire est une complication de la lombalgie.

Les facteurs déclencheurs (du plus au moins fréquent) sont :

  • Sur-sollicitation des lombaires (ex : port de charge sans fléchir les jambes, long trajet en voiture…)
  • Sur-pression abdominale
  • Arthrose 
  • Hernie discale
  • Pathologies rhumatismales touchant les lombaires

Les facteurs déclencheurs de la sciatalgie (du plus au moins fréquent) sont :

  • Syndrome du piriforme (contracture d’un muscle fessier)
  • Manque de mobilité de la sacro-iliaque du bassin
  • Manque de mobilité des lombaires
  • Problèmes digestifs (constipation…)

Le traitement de votre ostéopathe
de Saint-Quentin-en Yvelines

L'importance du diagnostic

 

Votre ostéopathe Caroline Charles va d'abord déterminer si la sciatique est :

  • Médullaire (venant de l’origine du nerf sciatique au niveau des lombaires)
  • Périphérique (venant d'un pincement sur le trajet du nerf sciatique)

 

Puis elle va évaluer l’intensité du pincement du nerf selon l’importance des signes associés. 

 

Enfin, elle appliquera le traitement adapté qui consiste à :

  • Vérifier la densité du colon sigmoïde
  • Vérifier la souplesse des ligaments sacro-tubérositaires, sacro-épineux et iliolombaires.
  • Vérifier la mobilité de l’os iliaque et du sacrum
  • Etirer les muscles fessiers et ischio-jambiers
  • Etirer le  muscle piriforme (zone de passage du nerf sciatique)
  • Décomprimer le ou les disque(s) lombaire(s) impacté(s)
  • Redonner de la mobilité aux vertèbres lombaires

 

piriforme et sciatique

Votre ostéopathe travaille afin d'éviter de nouvelles douleurs

Lors des séances de suivi, votre ostéopathe de Saint-Quentin-en-Yvelines va : 

  • Vérifier l’efficacité du traitement initial
  • Vérifier la posture (prise en compte de l’ensemble du corps)
  • Vérifier les appuis
  • Empêcher la sur-pression sur les disques lombaires
  • Donner des conseils contre les mauvaises habitudes
  • Etablir un programme de renforcement musculaire adapté
sport osteosqy

J'ai un nerf pincé

Le mot de votre ostéopathe

 

Votre ostéopathe de Saint-Quentin-en-Yvelines tient à vous rassurer :

 

"Bien que la sciatique soit une pathologie fréquente, il s’agit le plus souvent d’une sciatalgie, sans complication neurologique."

 

"Nos habitudes de vie sédentaire (travail assis, trajets en voiture récurrents…) rendent nos muscles ischio-jambiers et fessiers de plus en plus raides, ce qui explique la fréquence de cette pathologie. Le mieux est donc de rester actif, même durant l'épisode douloureux."

 

Il est important de préciser que les anti-inflammatoires sont inutiles en cas de sciatalgie. Il est donc préférable de consulter votre ostéopathe Caroline Charles afin de bien diagnostiquer votre type de sciatique/sciatalgie. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion