Caroline Charles
Ostéopathe

Douleur de cou et si l'étirement n'était pas la solution

Cervicalgies

Des douleurs de cou récurrentes en fin de journée ? Un stress et vous sentez vos trapèzes qui se contracturent ? La douleur persiste et vous n’arrivez plus à vous en débarrasser ?

Les douleurs aux trapèzes sont un motif récurrent de consultation chez votre Ostéopathe Caroline Charles. Pourquoi sont-ils si souvent « durs » ou « contracturés » ? Comment y remédier ? Quel traitement votre ostéopathe pratique-t-elle pour soulager ces douleurs ?

Votre muscle trapèze a pour fonction :

  • De mettre votre tête vers le plafond (en extension),
  • De résister à la chute de votre tête vers le bas (en flexion),
  • De lever vos épaules.

 

douleur de cou

Notre posture au quotidien

Sommes-nous des rêveurs qui passent leur temps à regarder le plafond ? Rarement, et pourtant nos trapèzes sont sur sollicités, lorsque notre tête est orientée vers le sol. Ce qui est étonnant pour des muscles qui servent à regarder en l’air.

Qu’en est-il de notre posture lorsque nous travaillons ou lorsque nous marchons ?

Si l’on prenait une photo de nos postures au travail et pendant notre marche, nous pourrions observer que :

  • Notre tête est penchée vers l’avant,
  • Notre tête n’est pas dans l’axe de notre colonne.
douleur flexion de tête

Celle-ci pèse alors beaucoup plus lourd et demande plus de travail à nos trapèzes afin de résister à la pesanteur. La fatigue et l’impression de ne plus « tenir » sa tête est due à la sur sollicitation de nos trapèzes entraîner par la position de notre tête.

S'étirer est ce une bonne idée?

Typiquement le réflexe dans ces cas-là est de s’étirer. Si un muscle est trop contracté on va chercher à le relâcher pour se sentir soulagé. Pour étirer le trapèze il faut pencher la tête vers l’avant. Ce qui entraîne une réaction réflexe (pour lutter contre la pesanteur) : une nouvelle contraction du muscle !

Sur le long terme, on se retrouve dans un cercle vicieux (aussi appelé boucle réflexe) :

Contracture musculaire = étirement =  contraction réflexe/ Douleur

Votre Ostéopathe de Saint Quentin en Yvelines dit stop au cercle vicieux.

Dans un premier temps, il faut faire un bilan cervical et un bilan de la ceinture scapulaire afin de vérifier que l’ensemble des articulations bougent correctement.

Votre ostéopathe Caroline Charles vous encourage à entretenir les bénéfices de la séance en étirant vos trapèzes, optez pour l’étirement latéral plutôt que pour celui en flexion.

Il est important de mobiliser régulièrement votre cou dans tous les paramètres de mobilité possible :

1) Rotation (gauche à droite),

2) Inclinaison (oreille vers l’épaule),

3) Flexion (vers le bas).

4) Extension (vers le plafond)

mouvement de nuque

Si votre position de travail exige une flexion régulière de tête (ordinateur portable, professeurs des écoles, manutentionnaire…), lors de vos pauses prenez le temps de faire des mouvements dans tous les paramètres de mobilité. Cela soulagera vos articulations et vos muscles.

 

Afin d’éviter une récidive, il faut renforcer les muscles de votre cou afin qu’ils aient une meilleure endurance pour supporter la flexion de tête.

 Pour qu’un muscle fatigue moins souvent, il faut entraîner sa contraction en :

  • Isométrique : résistance à la pesanteur,
  • Concentrique : assurer le mouvement d’extension,
  • Excentrique : contrôler le mouvement de flexion.

Votre muscle doit être capable de gérer les changements de vitesse pendant un mouvement. Si l’une de ces contractions fait défaut, cela pourra entraîner des douleurs.

Demandez conseils à votre ostéopathe de Saint Quentin en Yvelines, elle vous donnera des exercices afin de renforcer les muscles de votre ceinture scapulaire et votre nuque. En cas de chronicité, les soins de votre ostéopathe pourront être complétés par une prise en charge en kinésithérapie.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion