Douleurs articulaires

De nos jours, nos vies professionnelles et quotidiennes encouragent le déséquilibre musculaire existant déjà anatomiquement  entre les muscles avant de l’épaule et les muscles arrière.  Les pathologies les plus fréquentes, comme les tendinites du supra épineux ou du long biceps, les capsulites ou bien l'instabilité chronique de l'épaule sont la conséquence de ce déséquilibre musculaire. Celui ci entraine un décentrage de la tête humérale soit vers le haut soit vers l'avant car elle est trop souvent  soumise à des forces de puissance inégale. Une articulation sous contrainte ne peut plus être en équilibre et les douleurs s'installent alors progressivement.

Dans cet article, votre ostéopathe de Guyancourt souhaite vous expliquer les causes du déséquilibre de l’épaule et les traitements ostéopathiques qu’elle pratique dans son cabinet au 5 rue Marguerite Bervoëts à Guyancourt.

Un peu d'anatomie

L’anatomie du corps humain a été façonnée au cours de l’évolution par notre environnement et nos besoins. Nous avions besoins de chasser et de cueillir. Notre anatomie est prévue pour créer un mouvement dans l’axe du regard, donc le mouvement de pousser vers l’avant est plus naturel pour notre corps.

L’épaule est l’articulation la plus mobile du corps humain, elle permet une circumduction de 180°. Cette rotation est permise par deux catégories de muscles :

  1. Les muscles avant ; appelés Rotateur interne et antépulseur, comme le Grand Dorsal, le Petit Pectoral et le Grand Pectoral.
  2. Les muscles arrière ; appelés Rotateur externe et rétropulseur, comme l’Infra épineux et le Supra épineux et les rhomboïdes

De plus, l'un des plus gros muscle de notre corps, le grand dorsale qui fait presque toute la taille de notre dos ,s'insère également à l'avant de l'épaule et est rotateur interne.  Les muscles avant de l’épaule ont plus de fibres musculaires que les muscles arrières. comme vous pouvez le constater sur l'image qui suit.

Les muscles de l’épaule agonistes et antagoniste doivent travailler dans un équilibre qui permet une utilisation optimale pour prévenir les pathologies.

Et si c'était la souri ou le clavier le responsable?

L’équilibre entre les muscles est primordial au bon fonctionnement de l’épaule. Un déséquilibre entraine une instabilité qui peut devenir chronique.

Dans le cadre d’un travail de bureau, le combo clavier-souris, sollicite les muscles avant de l’épaule pendant plusieurs heures par jour. C’est le manque de polyvalence des mouvements qui amène vers la pathologie.  Nos mouvements sont de plus répétitifs et moins en moins amples.

La sur sollicitation des muscles entraine de forte tensions sur les tendons de ses muscles. L'humérus, l'os du bras  est un os flottant ,c'est à dire qu'il reste attacher au buste  grâce à un ligament rond que l'on appelle capsule. La positions de l'humérus dans l'espace dépend des éléments contractiles s'insérant sur lui.

Etant donné que les muscles avant travail plus, il est fréquent de retrouver la tête huméral tirée vers l'avant ce qui  agit progressivement  sur la capsule ligamentaire. Celle-ci a pour fonction première  de maintenir l’humérus collé à l’omoplate. Elle doit accompagner les mouvements mais n’est pas fait pour résister aux contraintes.  Avec nos habitudes, les contraintes avant augmentent, et la capsule va perdre en maintien. On obtiendra alors une tête humérale plus antérieure dans la glène de l’omoplate.

Ce que fait votre Ostéopathe de Guyancourt

Le traitement pratiqué par Caroline Charles, a pour but de soulager la capsule ligamentaire de la tête humérale.  Cette dernière est devenue laxe à cause du déséquilibre musculaire.

Les manipulations ostéopathiques de votre praticienne vont :

  1. Stimuler la capsule ligamentaire en jouant sur sa capacité proprioceptive (son élasticité)
  2. Positionner la tête humérale dans une position plus ergonomique pour le corps.

Pour un traitement efficace sur la durée, il est nécessaire de compléter le traitement en :

  1. Étirant les muscles rotateurs internes pour soulager l’épaule. En ramenant la tête humérale dans une position neutre
  2. De renforcer les muscles de rotation externe pour retrouver une équilibre antagoniste agoniste des muscles de la coiffe des rotateur

Retrouver un équilibre musculaire peut être long et demander du travail de musculation mais c’est la clé pour traiter l’ensemble des pathologies d’épaule type tendinites, hyperlaxicité ou conflit sous acromiale.

 

Donc avant de penser à une intervention chirurgicale ; prenez rendez-vous avec votre ostéopathe.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion