Caroline Charles
Ostéopathe

Ostéopathie et les sports d'hiver: comment éviter les risques

Conseils

En 2017, 8 millions de Français sont partis arpenter les pistes enneigés pour gouter au plaisir de la neige. Sur ces nombreux vacanciers, environ 140 000 d’entre eux sont revenus blessés. Bien que le chiffre ne soit pas alarmant, il faut quand même rappeler les risques liés aux sports d’hiver, souvent ils ne sont pas graves mais peuvent le devenir en cas de mauvaise prise en charge. La rapidité d’action diminue le risque d’aggravation.

 

Votre Ostéopathe Caroline Charles veut vous parler des principaux risques articulaires sur les pistes, mais aussi des bons réflexes pour continuer à profiter de la montagne.

L’entorse du genou,

Elle apparait uniquement sur un trauma entrainant souvent un décalage du haut de la cuisse par rapport aux chaussures de ski maintenant la cheville.  Le genou va gonfler, la douleur et la difficulté de marche apparait immédiatement.

Le bon reflexe : allez mettre de la glace pendant 30 minutes sur votre genou. Si le genou ne dégonfle pas, tester la marche après une bonne nuit de sommeil et si la douleur est encore présente, opter pour  une chaise longue avec votre chocolat chaud plutôt que le ski pour finir votre séjour.

La Rupture des ligaments croisés

C’est très simple, vous ne pourrez plus vous tenir debout au début, votre genou va gonfler et la douleur va vous assaillir. Votre saison de ski est terminée. Vous aurez besoin de repos et de rééducation voir peut être de chirurgie.

Le bon reflexe: Il sera nécessaire de voir un médecin. La rééducation se fera avec un Kinésithérapeute et votre ostéopathe vous verra à la fin du traitement  par rééducation pour vérifier que vous n’avez pas compensé sur l’autre jambe.

Les Douleurs lombaires :

Peuvent être causé par  chocs répétés sur les bosses et autres imperfections de la piste. Ces aléas vont causer une Tension lombaire, une raideur progressive va s’installer et va s’accroitre jusqu’à une douleur dès réveil.

Le bon reflexe: Pour anticiper les douleurs il faut bien s’étirer avant les pistes afin de s’assurer bonne mobilité. Le risque de lumbago est élevé ce qui peut devenir handicapant pendant plusieurs semaines.   

Les Traumatismes

En cas de chutes violentes. On a tous cette image de sa cousine qui tente un atterrissage sur un arbre ou de son cousin qui s’essaie à un balai aérien avec réception foireuse. Bien que drôle, les chutes sur la neige en plus de la vitesse à ski peuvent entrainer des traumatismes pouvant être dangereux.

Le bon reflexe: Pensez à rigoler après avoir vérifié l’état physique de l’artiste.

Les recommandations de votre Ostéopathe de Saint Quentin en Yvelines

Les sports d’hiver sont souvent l’occasion de se défouler. Faire du sport tous les jours et profitez jusqu’à très tard de l’ambiance montagnarde.

 

Il est important toutefois d’éviter le surmenage qui fatiguerait davantage votre corps. Les vacances sont aussi là pour se reposer. Prenez au moins une journée à digérer votre tartiflette pendant votre séjour ou faites des longues pauses. Après tous les bonhommes de neige, ça prend du temps.

 

Votre ostéopathe Caroline Charles, vous conseille tout de même de venir consulter avant de partir au ski. Un bilan de votre forme physique peut vous aider à ne pas vous faire mal.

Au retour, en présence de douleur ne vous dite pas que l’arrêt du ski suffira à faire passer les douleurs, venez au cabinet. Les douleurs des entorses, ruptures des ligaments ou traumatismes peuvent cacher d’autres blocages qui vous compliquent la vie. Retourner sur sa chaise de bureau est déjà frustrant, faites le sans douleur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion