Caroline Charles
Ostéopathe

Soutenir votre dos (partie 2)

Mal de dos

De toutes les parties de votre corps, le dos est sans doute la plus exposée à la douleur. Il est sans cesse sollicité et souvent mal utilisé.

Aujourd’hui votre Ostéopathe de Saint Quentin en Yvelines, va parler sur votre dos. Ce n’est pas mesquin, votre dos on le soutient alors faites-en autant. Voici une petite liste des habitudes quotidiennes qui font souffrir votre dos sans que vous ne vous en doutiez.

« Mesdames vos sacs s’il vous plait »

De toutes les légendes sur les sacs à main, une est inspirée de faits réels et prouver par votre Ostéopathe Caroline Charles.

Votre dos souffre du déséquilibre que vous lui infligez en portant votre sac sur une seule épaule. Ainsi, vous modifiez votre posture naturelle et provoquez des douleurs qui se répartissent dans  le cou et les épaules.  Plus la charge est lourde, plus vous déséquilibrez votre colonne et augmentez les risques  de vous blesser.

Ne changez pas forcément de sac, chargez le moins (attention au kilo en trop !)  ou changer d’épaule régulièrement surtout pour les longs trajets.

« Un outil de vie qui nous blesse »

Nos portables, cet outil qui nous sert toute la journée. Nous y passons souvent des heures la tête penchée en y découvrant les merveilles du net.

Votre Ostéopathe à Montigny le Bretonneux, vous demande de faire attention car les positions que vous prenez pour regarder vos portables sont dangereuses pour vos cervicales et votre dos.

La tête penchée vers le bas est cause de douleur des vertèbres cervicales. Cette positon peu naturel, augmente le poids de votre tête et peut le multiplier jusqu’à 6. Sachant qu’une tête humaine pèse environ 5 kilogrammes, le poids infligé à votre nuque monte à presque 30 kilogrammes.

La répétition du mouvement ainsi que sa durée augmente les chances de vous blesser, à terme le dos à tendance à se vouter pour compense. Des douleurs peuvent alors se créer et persister au niveau du dos.

Osteosqy vous conseille de  reposer votre tête pendant que vous l’utilisiez. Un selfie stick peut également servir à maintenir le portable au niveau de votre regard. Pensez à consulter votre Ostéo dès les premières douleurs à la nuque.

« Le balai c’est magique »

Pour le ménage l’aspirateur c’est l’idéal. Le problème c’est que l’on a tendance à trop se pencher vers l’avant pour atteindre les coins les plus reculés.

L’aspirateur devient alors gênant pour vous, car vous faites forcer votre dos et vos lombaires en allant toujours plus loin. Votre dos essaie de compenser le poids que vous lui imposer et souvent la douleur arrive.

 Pour votre corps, tout est une histoire d’équilibre, votre dos maintient votre corps et surtout votre posture. Si le dos est mis dans une situation inconfortable, il va forcer pour compenser le déséquilibre.  Dans le cas de l’aspirateur, évitez de trop vous penchez vers l’avant. Gardez une jambe en appui pour équilibrer le poids et faites des mouvements assez court et proche de vos épaules. Ne tendez pas les bras trop loin.

Caroline Charles vous conseille aussi d’utiliser un balai, car le mouvement est moins contraignant. L’action de ramener à soi la poussière ne déséquilibre pas et n’impose  pas de poids supplémentaires à votre dos.

« Un lit peu garni »

soutenir-dos-caroline-charles-osteopathe-guyancourt

Votre lit, les milles et une nuit aux légendes ronflantes et à ses coussins meurtriers pour votre dos.

L’abondance de coussin est au cœur du problème. Si vous dormez sur le dos, un seul coussin suffira et ne mettra pas trop la tête en flexion. Vous êtes déjà toute la journée devant l’ordinateur  en flexion de tête, n’insistez pas en la plaçant en flexion également la nuit.

Les coussins modifient la cambrure de votre nuque s’ils sont trop nombreux. Ils peuvent provoquer des torticolis.  Une mauvaise position gardée pendant toute la nuit accentue le risque de se blesser.

 La nuque doit rester le plus droit possible au moment du sommeil. La gêne et les douleurs n’apparaissent que le matin et il est déjà trop tard pour les prévenir. Il serait dommage de gâcher votre repos par de mauvaises habitudes.

« Position fécale »

Il ne s’agit pas uniquement d’un mauvais jeu de mots. Savez-vous que la position employée sur les toilettes n’est pas la plus idéale pour notre appareil intestinale ?

Des études récentes prouvent que la majorité des personnes ne prennent pas la bonne position pour aller déféquer. La position des jambes fléchis à 90° ne fluidifie pas le transit, votre muscle intestinal demande davantage d’effort pour déloger l’occupant, ce qui accentue la pression sur vos vertèbres lombaires.

Pour profiter davantage de votre assise et générer le moins d’effort contraignant à votre dos, Osteosqy  vous conseille de relever les pieds par une petite marche installée au pied de la cuvette ou bien de vous accroupir.

Ces deux positions diminuent la constipation et permettent d’éviter les douleurs à des moments inopportuns. La pression sur votre dos est moins importante car les lombaires sont moins sollicitées.

Votre dos est précieux, les blocages arrivent fréquemment et peuvent en devenir handicapant. Souvent, modifier des petites habitudes de notre vie peut prévenir les douleurs et nous faciliter la vie au long terme.

En cas de douleur prenez rendez vous avec Caroline Charles, ostéopathe à Guyancourt !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion