Douleurs articulaires

L’arthrose est une pathologie ostéo-articulaire chronique et dégénérative qui touche le cartilage mais également les éléments périphériques de l’articulation comme la membrane synoviale, l’os, la capsule et/ou les ligaments.

L’arthrose n’est pas dût à une « usure précoce » du cartilage. Notre corps possède des cellules appelées chrondrocytes qui sont capables de créer du cartilage et de le détruire. Le cartilage est un tissu se renouvelant au même titre que votre sang. Le cartilage qu’il vous reste à 70 ans n’est donc pas le même que celui que vous aviez à 10 ans.

Pourtant en cas d’arthrose, le cartilage est dégradé.  Cette dégradation est dut à un déséquilibre entre la fabrication du cartilage et sa destruction.  Ce déséquilibre peut être dut à des facteurs chimiques ou mécaniques.

arthrose-hanche-caroline-charles-osteopathie-guyancourt

Comment se passe cette dégradation :

Le stade initial: la chondromalacie,

La dégradation devient supérieure à la production car les chondrocytes s’épuisent. Le cartilage s’affine, se fissure  et l’on voit apparaitre l’os qui se retrouve à nu et souffre en créant des trous appelés géodes.

L’os détruit va alors libérer des facteurs de croissance au sein de l’articulation, cela crée des  « becs de perroquet ».

L’amincissement du cartilage :

La couche de cartilage protectrice de l’os s’affine et peu à peu les 2 os formant l’articulation vont finir par être en contact.

Les douleurs parfois associées de craquements apparaissent quand l’articulation bouge.

Les crises d’arthroses

Une fois le cartilage détruit, il restera des débris dans l’articulation.  Ceux-ci vont enflammer la membrane synoviale. Elle va sécréter plus de synovie pouvant faire apparaitre un épanchement de synovie.  L’articulation augmente de volume et devient rouge et chaude.

Les poussées d’arthrose augmentent les procédés de dégradation du cartilage, elles doivent être évitées au maximum et rapidement pris en charge médicalement.

Quels sont les symptômes

  • Douleurs durant la nuit
  • Brusque augmentation des douleurs
  • Rougeur, gonflement  et chaleur au niveau de l’articulation
  • Raideur articulaire matinale supérieur à  15 min

Les chiffres de l’arthrose :

  • 8.7 Millions de consultations
  • 14 millions d’ordonnances D’AINS et autres médicaments anti douleurs
  • 300000 radiographies par an
  • 50000 prothèses de hanches et 20000 de genoux

Que fait votre Ostéopathe de Guyancourt

L’arthrose  est une maladie à prévenir avant tout.

Aujourd’hui la solution médicale à l’arthrose est le remplacement d’une articulation. Autrement dit, la médecine actuelle n’a pas de remède à l’arthrose, on remplace ce qui est trop abimé pour pouvoir continuer à bouger.

Les manipulations ostéopathiques permettent de repousser  ou d’éviter la chirurgie  et de conserver l’articulation de base le plus longtemps possible.  Afin de conserver au maximum la mobilité il faut lutter contre l’ankylose de l’articulation. Le mouvement précis entre les 2 surfaces articulaires en dehors des périodes de crise permet de revasculariser le cartilage. Un cartilage mieux vascularisé se renouvèle plus facilement.

De plus, comme indiqué précédemment, le déséquilibre provoquant l’arthrose vient de facteur chimiques et surtout Mécaniques. Votre Ostéopathe Caroline Charles de Guyancourt par un diagnostique globale va permettre de repérer les zones sur-sollicitées durant vos mouvements et de soulager les contraintes sur l’articulation ayant de l’arthrose.

En cas de douleurs consultez votre ostéopathe à Guyancourt !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion